Le confinement, c’est d’après la psychanalyse, un moyen de défense. Pour Primo Levy, c’est un nid. Je rajouterai la possibilité de rechercher dans un moment de retrait et de solitude, dans les recoins de notre âme, la créativité. On reprend donc le fil de nos projets et on va travailler avec des moyens modernes, puisqu’on est dans les temps modernes. Notre capacité d’adaptation est immense ; il faut la chercher.

 

On continue donc les conférences Art et Psychanalyse avec David Simon, Ilinca Kiss et Rodolphe Capelletti, les derniers dimanches du mois au Théâtre du Têtard après annulations pour cause de COVID-19. Les dates au Théâtre Toursky et en Avignon vont également être reprogrammées dès que possible.

 

Nous avons une nouvelle date au Théâtre du Balcon (Avignon), le 25 mars 2021, sur le thème Après le déluge Veni Vidi Vinci. Puisqu’il faut faire revivre et vivre la pulsion de vie motrice de la psychanalyse.

 

J’espère que l’on sera présent le 31 janvier au Théâtre du Têtard de Marseille pour fêter la reprise avec Eros et Thanatos. Pourquoi pas comme thème  « Les chemins sinueux de l’amour »? Puisqu’il faut faire revivre et vivre la pulsion de vie motrice de la psychanalyse.

 

Pour le Théâtre Toursky, nous attendons la réouverture.

 

Les projets de création sont multiples : mise en scène de Tueur sans gage de Ionesco, par Ilinca Kiss ; spectacle musical Allo Lola Blau de Kreisler ; un remake du spectacle joué au théâtre Toursky à l’occasion du festival Roumain ; des souvenirs inoubliables.

 

Nous travaillons sur l’organisation d’un « Moment Américain » au Théâtre Toursky en 2021 avec la mise en scène par Edward Berkeley (New-York) du spectacle Camino Real de Tenessy Williams. Pour rire le spectacle Fanfare d’amour de Facteur Boyer d’après le film Certains l’aiment chaud de Billy Wilder mise en scène par Julien Botzanowski. Et bien d’autres surprises : cinéma, le cabaret Eterna Musica, masterclass etc .

 

Toutes l’équipe de Mnémosyne vous souhaite une bonne année 2021.

 

On s’envole vers Broadway.

 

 

Catherina KISS,
Présidente d’AEFR Mnémosyne

Les états-Unis, plus que jamais d’actualité, ont depuis toujours, une vie culturelle riche, intense que nous aimerions mettre en lumière à travers diverses propositions artistiques peu ou pas connues, parfois critiques.

 

Sachant que beaucoup de jeunes et moins jeunes générations ont vécu et vivent avec la culture US, nous estimons qu’il y a un public qui serait intéressé, d’autant plus qu’il n’y a finalement, et de manière surprenante, que peu de festivals en France autour des États-Unis, le plus connu étant celui de Deauville, consacré surtout aux sorties cinéma à venir et quelques festivals de country et de voitures disparates.


Pourquoi Marseille ne serait-elle pas la ville qui ouvrirait la porte à un tout nouveau festival en France qui attirerait un important public national et international ?

Pièce d’Eugène Ionesco mise en scène par Ilinca Kiss.


Une histoire qui commence comme un conte de fées, se poursuit comme un drame policier et se termine sur une tragédie.
Pour l’instant une première version du spectacle a été présentée à New York en 2017 à l’école de théâtre franco-américaine Atelier Théâtre New York. Mnémosyne et Ilinca Kiss envisagent une création professionnelle produite par l’association.

Les sources d’inspiration ne manquent pas chez Mnémosyne et nous pensons déjà à une nouvelle création !

Un spectacle sur la vie de Brancusi et Maria Tanase, mis en scène Malina Andrei.

Création théâtrale autour d’un épisode de la vie de Constantin Brancusi, célèbre sculpteur roumain exposé au Centre Georges Pompidou, et de la chanteuse populaire Maria Tanase.

 

Un projet à suivre…

www.childthemewp.com